Quelques histoires et faits divers sur Edith

introduction en auto-description

Je viens de St-Léonard-de-Portneuf, j’ai 37 ans et je suis graphiste depuis près de 15 ans. Mon parcours est un peu inhabituel parce qu’en plus de travailler en graphisme pour différentes entreprises et organisations de Portneuf – et maintenant en tant que travailleur autonome – j’ai souvent des petits à-côtés. Vous pourriez me croiser à l’épicerie St-Ubalde, à l’école en tant que chargée de projet pour la Table d’Actions Préventives Jeunesse (TAPJ) ou comme journaliste pour le Journal La Vie Chez Nous… Et tout ça en même temps!

Le graphisme est un domaine en constante évolution et rempli de défis. Je suis une personne active et j’ai une vie bien mouvementée, c’est ce qui stimule ma création. Nouvellement propriétaire d’une maison à Saint-Ubalde,  je suis maintenant fière résidente de l’ouest de Portneuf.

Raconte-nous une anecdote sur ta vie à st-u!

«Comme je suis une «étrange», je ne savais pas que le rang Stachill était en fait le rang Saint-Achille 🙂 »

Qu’est-ce qui est le plus important dans ta vie?

«Les petits bonheurs, mes proches et le bonheur de mes proches»

Comment décrirais-tu ta vie d’entrepreneure?

«Je suis une touche-à-tout et j'adore faire tout plein de choses. La vie en région (car je travaille à St-Ubalde mais aussi un peu partout dans le comté de Portneuf) me permet de faire des projets vraiment de tous les genres et de travailler avec des gens que je connais et que je côtoie. Je développe des liens privilégiés et j'aime créer pour eux.»

À quoi ressemble ton espace de travail?

«Un bureau rempli de papiers, une tasse de café (et celle d'hier), quelques photos et cadres, un babillard et plein d'autres cossins... Ce serait trop long à énumérer!»

Si tu travaillais en ville, qu’est-ce qui te manquerait le plus?

«Un petit bout de mon sentiment de liberté créé par les grands espaces verts...»

Si ta municipalité était un film, lequel serait-il?

«La grande séduction...»

Pourquoi as-tu choisi d’habiter et de travailler à St-Ubalde?

«Parce que mon amoureux et sa fille aussi vivaient ici et j'ai eu un coup de cœur pour ce beau village. Il me rappelle un peu mon village natal, car il est habité par toutes sortes de monde vraiment «smatt».»

Comment sera Saint-Ubalde dans 5 ans?

«Tel qu'il est aujourd'hui: un village au grand coeur!»

Marketing territorial

Ils sont 12 entrepreneurs. Ils sont les ambassadeurs de St-Ubalde. Prenez plaisir à les découvrir!